Billet spécial : focus sur quelques ingrédients de base de la cuisine japonaise

Parce que l’utilisation des bases japonaises n’est pas évidente pour tout le monde, voici un petit billet récapitulatif de quelques-uns de ces produits avec leur utilisation. A Lyon, tous ces produits peuvent être achetés dans les épiceries asiatiques de la Guillotière ou encore dans le magasin « Paris Store » du 8ème arrondissement (bien que celui-ci ne ressemble en rien à l’énorme enseigne du 13ème à Paris…). 

1/ La sauce soja salée

Dans les restaurants japonais on trouve deux types de sauces. La sauce sucrée et la sauce salée. Personnellement je préfère la sauce salée, la voici ci-dessous.

2/ La sauce soja légère

Pour quelques plats, les japonais n’utilisent pas leur sauce soja habituelle mais de la sauce soja légère. C’est une sauce beaucoup plus diluée que la sauce soja salée et plus douce. Vous la trouverez dans les rayons chinois, la mienne vient de Hong-Kong.

3/ Le vinaigre de riz

Ce vinaigre est très utilisé dans la confection des sushis/makis avec l’ajout de sucre. On trouve aussi dans le commerce un vinaigre déjà sucré, spécial sushis. Personnellement je préfère le sucrer moi-même à mon goût et pouvoir l’utiliser pour d’autres recettes.

4/ Le mirin

Le mirin est un vin de riz doux très utilisé dans la cuisine japonaise.

5/ Le dashi

Le dashi est un bouillon à base de copeaux de bonite séchée. Personnellement, j’utilise du dashi instantané en poudre. Pour obtenir un « dashi premier », mettre une demi cuillère à café de dashi dans un litre d’eau bouillante jusqu’à dissolution complète. Pour le « dashi second », il suffit de doubler les doses.

6/ Le saké

Le saké, vin de riz sec, n’est pas seulement utilisé en boisson, dans la cuisine japonaise on utilise du saké de cuisine. Voici une bouteille ci-dessous.

7/ Les nori

Les feuilles d’algues grillées ou nori en japonais sont utilisées bien sûr dans les makis mais dans d’autres préparations sous des formes différentes.

8/ Le riz

Le riz utilisé pour la cuisine japonaise est un riz particulier à gros grains. Personnellement j’en utilise tellement que je l’achète par sacs de 10kg. Pour sa cuisson, le rice cooker est quasi obligatoire. Pour moins de 20€ seulement, ça a changé ma vie !🙂 Avec la situation actuelle de Fukushima, je me suis pas mal posée la question de la provenance des produits japonais. Ne vous inquiétez pas, la majorité des riz dits « japonais » sont fabriqués en… Italie ! Seul le wasabi vient du Japon..

2 réflexions sur “Billet spécial : focus sur quelques ingrédients de base de la cuisine japonaise

  1. C’est exactement ca !🙂
    Et concernant le riz, le shinode n’est pas top top. Correct, mais pas génial. Si vous voulez du riz de meilleure qualité, le Nishiki est meilleur, mais le prix n’est pas le meme.

    Et pour le dashi, quand on fait de la soupe miso (on utilise un miso sans dashi), Urara le met directement dans l’eau froide. Perso, je ne sais pas ce que ca change, mais elle fait comme ca.

    Voilà, la bise !

    Rémy

  2. Tiens une petite soupe miso ! C’est une recette que je n’ai encore jamais essayé mais je la garde pour l’hiver!!🙂 Merci Remy pour tes commentaires !! Je n’ai jamais vu de Nishiki dans les épiceries asiatiques, j’ouvrirai un peu plus l’oeil la prochaine fois !🙂
    J’espère qu’Urara aime bien parler de la cuisine de son pays car je vais l’assaillir de questions lorsque je la rencontrerai😉 !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s